Ouest France : La Poste au chevet des seniors


Un Camorien a acheté la 50 000e tablette ergonomique déployée par La Poste. Le groupe veut s’appuyer sur son réseau local pour diversifier son économie, notamment en direction des seniors.

Louis Le Roho, 86 ans, ne s’attendait sûrement pas à un tel accueil. Vendredi, dans les locaux de la Poste de Camors, l’octogénaire a été reçu comme s’il avait gagné à la loterie. La raison ? Il est le 50 000e client du service de tablette pour senior baptisé Ardoiz’. Un événement à l’échelle de l’entreprise.

« Ce qui fait la différence, c’est l’accompagnement », présente Christophe Boscher, cofondateur de Tikeasy, la start-up nantaise qui développe depuis 2008 cette tablette. De son côté, le Camorien de 86 ans dit vouloir s’adapter aux nouvelles technologies. « Je pourrai envoyer des messages à mes petits enfants. Car maintenant, on n’appelle plus vraiment », glisse-t-il en rigolant.

Louis, 50 000eme ardonaute

Tablette accessible aux personnes âgées

L’ambition de La Poste ? Proposer une tablette accessible aux personnes âgées. C’est ce qui l’a encourager à racheter la start-up en 2008. Car les seniors sont de plus en plus attirés par le numérique. « On peut communiquer, se divertir, s’informer, faire ses déclarations en ligne », énumère Christophe Boscher. L’autre grand avantage de cette tablette, c’est la possibilité de se passer d’un abonnement internet. « Il existe des cartes SIM que l’on peut mettre dans l’appareil pour disposer directement d’internet », reprend le cofondateur de Tikeasy. Une formule séduisante puisque près de la moitié des clients, dont la moyenne d’âge est de 74 ans, a choisi cette fonctionnalité.

Après le lancement du service « Veiller sur mes parents », La Poste profite de son réseau de proximité pour développer ses activités à destination des personnes âgées. La Bretagne est même la première région de France en nombre de clients. « En 2050, il y aura un tiers de seniors dans la population totale, rappelle Allan Kaci, attaché de presse du groupe La Poste en Bretagne. On est dans la logique du maintien à domicile des personnes âgées. » La factrice guichetière, Carole Bocquillon, rappelle toutefois l’importance du « contact physique » en agence des personnes âgées, même quand il s’agit « de charger son téléphone ».

Retrouvez l'article sur Ouest France directement ici : https://www.ouest-france.fr/bretagne/camors-56330/camors-la-poste-au-chevet-des-seniors-6412238

Louis, 50 000eme ardonaute

« Loulou » Le Roho, entouré du responsable et la factrice guichetière de l’agence postale de Camors et du fondateur de Tikeasy, Christophe Boscher.